Comment se déroule une séance de simulateur de vol ?

vendredi 6 janvier 2023 Actualités

Vous aimeriez en savoir comment se déroule une séance de simulateur de vol ? Vous doutez de vos capacités à piloter un avion de ligne ? L’équipe de Flight Sensations répond à vos questions étape par étape.

Bienvenue sur l’aéroport de Paris Pontoise

Flight Sensations vous accueille là où les avions volent, là où se retrouvent les pilotes, sur l’aéroport de Paris Pontoise.

Cet aéroport est équipé de 2 pistes de 1600 mètres, d’une tour de contrôle et d’une caserne de pompiers. Il appartient du groupe ADP et c’est l’aéroport secondaire du Bourget. Vous pourrez aussi y découvrir  2 aéroclubs, là où on apprend à piloter pour de vrai, un restaurant « le Simone » et un Karting de réputation Européenne le RKC.

En poussant la porte de nos locaux, l’ambiance aéronautique vous plonge immédiatement dans le cœur du sujet et ce n’est que le début de l’aventure.

Faisons connaissance, la rencontre…

Très souvent, les équipages se découvrent mutuellement avant le vol. C’est le moment où chacun fait la connaissance de l’autre. Et c’est très important. Bien souvent vous serez accompagnés de votre famille ou d’un ami. Rappelons que dans le cockpit il y a de la place pour 3 personnes. Nos instructeurs vous poserons quelques questions du genre, « avez vous déjà piloté un avion ? » où à un enfant « quel âge as-tu ? »

L’idée pour nous est de mieux vous connaître pour adapter la suite à vos connaissances en aéronautique. Et si vous n’en avez aucune, nous allons vous en donner.

L’heure des choix

Tout d’abord, il vous faudra choisir, parmi vos accompagnants, votre copilote (de confiance) et le passager. Si vous venez seul, l’instructeur de Flight Sensations se proposera d’être votre copilote.

Dans le déroule d’une séance de simulateur de vol il vous faudra choisir votre aéroport de départ parmi 24000 répartis sur toute notre planète. New York ? Nice ? Rio ? pour aller où ? Là, nous allons vous faire des suggestions.

Choisir aussi la saison, la météo mais on sait que vous préférez quand il fait beau, quoique quelques turbulences sont toujours possibles. Pour les plus chevronnés vous pouvez choisir de vous installer dans le cockpit en position « cold & dark » c’est à dire toute fonction et système éteint, comme lors du premier vol du matin.

Si vous souhaitez être confronté à des ennuis, sachez que nous disposons d’un arsenal de pannes que nous pouvons déclencher à tous moment.

Le briefing

Pas de Briefing, pas de vol, comme dans la vraie vie !

C’est une étape importante de votre expérience, celle où vous allez faire connaissance avec votre avion, le Boeing 737 version 800NG. Vous serez installé dans la partie cabine pour suivre la vidéo du briefing qui vous expliquera comment se pilote cette merveille volante. On vous expliquera aussi les erreurs à ne pas commettre.

Bien entendu, le briefing a été conçu pour être compris par tous, quelque soit votre niveau de connaissance aéronautique. vous pouvez le visionner dès à présent ici.

Encore quelques questions ? Nos instructeurs auront plaisir à y répondre. Aller on passe à la suite…

L’installation dans le cockpit

Il y a 3 places dans le cockpit. Bien souvent une question revient au moment où vous pénétrez dans le poste de pilotage: « C’est pas plus grand que ça le cockpit ? » Et bien non, c’est la taille réelle du Boeing 737!

Le commandant de bord (vous) occupera le siège de gauche. Votre copilote, que vous avez choisi, se tiendra à votre droite. Quant à votre passager invité il sera placé juste derrière vous, sur le Jump Seat. Bien sûr, nous allons vous aider à régler vos sièges et vous donner quelques derniers conseils, avant de vous laisser seul dans le cockpit. SEULS ? « Vous ne restez pas avec nous? ». Et bien non.

Vous avez bien lu. Cà c’est une exclusivité Flight Sensations? Ne vous inquiétez pas, cela fait 3 ans que nous procédons de la sorte. Nous allons pouvoir vous guider avec les mots qui rassurent. Préparez vous à vivre l’expérience d’une vie, entre vous.

Le vol

C’est à partir de maintenant que les choses sérieuses vont commencer.

Dans la complexité du cockpit, le stress peut se faire sentir, vous avez encore en mémoire les conseils donnés lors du briefing. Alors confiance, il est temps de pousser les manettes de gaz et de faire s’envoler ce bel avion.

Et au moment précis, plaqué dans votre siège par la poussée des réacteurs, où votre avion quittera le plancher des vaches, vous allez oublier que vous êtes dans un simulateur de vol car la technologie utilisée est unique en France. D’abord les vérins, ce sont eux qui vont vous procurer les sensations physiques pendant l’accélération sur la piste, puis les turbulences. Ensuite les paysages derrière le pare-brise qui défilent sous votre avion. Les bruits des réacteurs, du train d’atterrissage au moment où vous rentrez les roues et même des passagers qui ont toute confiance en  leurs pilotes. La simulation de vol devient réalité, c’est notre objectif N°1.

Pour nous chaque équipage est unique et chaque vol est différent. Dans votre casque vous entendrez les conseils de l’instructeur qui, entretemps, a rejoint sa tour de contrôle. Il est votre ami et toujours de bon conseil.

Dans le simulateur, vous aurez accès à toutes les commandes de vol et votre copilote sera lui aussi sollicité.

Un exemple de vol

Voyons maintenant un exemple de ce qui est réalisable pendant une séance de 60 minutes. Evidemment vouloir relier Paris à New York est impossible, même avec le Concorde ! Alors nous allons choisir, pour notre exemple, un vol plus court;  Nice Ajaccio.

Sur l’aéroport de Nice nous pouvons positionner l’avion sur un parking, une « gate » ou aligné sur la piste prêt au décollage. C’est vous qui choisissez. Nous préparons le plan de vol et programmerons l’ordinateur de vol. Tout est prêt ? A vous de jouer maintenant. Décollage, virage vers la Corse, montée vers le niveau de croisière et activation du pilote automatique si vous le souhaitez, car vous êtes le commandant. Viendra ensuite le moment de commencer la descente et de préparer  l’avion pour l’arrivée à Ajaccio. L’atterrissage ne devrait pas vous poser de problème car nous serons là pour vous guider. Et rappelez vous qu’au moindre problème une remise de gaz s’impose.

Votre vol se terminera devant l’aérogare d’Ajaccio après avoir coupé les réacteurs et autorisé les passagers à détacher la ceinture de sécurité.

Et ensuite

C’est l’heure du débriefing, moment d’échange qui permet de répondre à quelques dernières questions. Et si vous souhaitez repartir avec un souvenir de votre performance, sachez que nous avons immortalisé  votre vol à l’aide de 2 caméras judicieusement placées. Nous avons aussi enregistré tous les paramètres de trajectoire et d’altitude visualisable sur Google Earth. Le tout est enregistré sur une clé USB très aérienne.

Au début de cet article vous vous demandiez comment se déroule une séance de simulateur de vol. Nous espérons que vous en savez beaucoup plus et que vous profiterez mieux de cette expérience extraordinaire.

Un dernier point avant de se quitter. Si vous avez adoré votre expérience, pensez à laisser un avis ici, car l’aviation, ça se partage.